Hoshanna Rabba

0
26

Hoshanna Rabba est le septième et dernier jour de la fête juive de Souccot.
Célébrée au moins depuis l’époque du second Temple avec un rituel particulier, la fête acquiert ensuite un caractère et une importance propres jusqu’à devenir, sous l’impulsion de la Kabbale, le dernier des Jours redoutables, au cours duquel le jugement rendu à Roch Hachana et consigné à Yom Kippour est scellé et entre en vigueur.

La veillée

On veillera toute la nuit et on étudiera le tikoun (passages du livre Devarim et du livre de Téhilim). Si on a veillé toute la nuit, on fera Netilath Yadayim du matin sans berakha puis on récitera toutes les autres bénédictions du matin (séfaradim).

Cha’harit

Durant l’office du matin, on multipliera les seli’hot et on fera 7 hakafot (tours autour de la Torah). C’est une «cérémonie » en souvenir des processions du Temple et l’on demande à Hachem les pluies de bénédiction pour toute la terre et pour toute l’année. Après la prière de Moussaf, on prend 5 branches de saule et on les frappe 5 fois à terre (c’est un minhag qui a été institué par les Prophètes). On évitera de prendre les branches de saule du Loulav. On demandera à Hachem d’annuler les mauvais décrets à notre égard et de nous inscrire dans le livre de la vie.